Bruce Morgan : « Je m’auto-censure ».

14 juin 2007 par bruce morgan
  • Marie,
    Je suis profondément désolé de vous avoir blessée et je vous prie de m’en excuser. Mais je crois que nous ne parlons pas de la même chose. Vous parlez d’une réalité tragique pour de trop nombreuses femmes, je parle d’un fantasme, c’est-à-dire d’une représentation de l’imaginaire.
    Afin de vous rassurer (et de rassurer l’auteur du message qui suit le vôtre) : non, je ne pense pas qu’il existe une seule femme au monde qui ait envie d’être violée.
    Je sais que cela surprend beaucoup de personnes, mais les spécialistes sérieux de la sexualité (et non les vulgaires pornographes tels que moi) considèrent (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD