Le scandale Vilebrequin

14 juin 2007 par Maëster
  • Rappelons que les (vrais) éditeurs doivent (devraient... auraient dû) convier les auteurs à l’impression de leurs albums pour contrôle et leur faire signer le BAT (Bon À Tirer).
    En l’absence des auteurs, c’est celui qui signe le BAT qui est responsable des erreurs.
    Voilà un nouveau boulot pour BAT-man.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.