La bande dessinée, Eldorado des pipoles

26 juillet 2007 par Didier Pasamonik
  • Très cher Didier : je rebondissais sur les deux dernières phrases... Qui me semblent clairement être celles d’un acteur du marché de la bd, ce que vous êtes du reste.
    J’avais bien compris, mais le fait est là : vous détournez le sens de l’article.
    Pour moi, la médiocrité en art est potentiellement créative (et l’excellence, potentiellement sclérosante)...
    Je suis d’accord avec cette proposition.
    ..., mais dans une situation de sur-abondance, il est dommage de donner autant de place à la médiocrité. Car en attendant, les librairies ne grossissent pas et une partie de l’information sur les sorties - (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD