L’Affaire « Tintin au Congo » prend un tour judiciaire

10 janvier 2008 par justice auxiliary
  • Je crains certains jugements hâtifs, qui accentuent la confusion sur l’affaire :
    (a) Il ne s’agit pas d’un procès post mortem d’Hergé : le titutaile de l’action le sait. Il est faux de dire qu’Hergé soit mort. Sinon, son oeuvre mourrait avec lui. Si elle continue "à être diffusée", comme pense le plaignant, c’est que l’auteur est encore vivant. Ce, à travers Moulinsart, son héritier.
    (b) A ce titre, Hergé peut-il répondre des ses propos "racistes", qui remontent d’une certaine époque et qu’il faut situer dans leur contexte, mais dont la rediffusion résiste au changement d’époques et de mentalités ? C’est là (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD