Les déshérités d’Hergé (2/2)

13 janvier 2008 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Pour ceux qui découvrent le dossier, c’est un mystère : De quoi Nick Rodwell, gestionnaire des droits d’Hergé, est-il coupable qui mérite à ce point l’acharnement dont il fait l’objet ? Analyse.
    Passons sur la succession d’Hergé jusqu’à l’arrivée de Nick Rodwell aux manettes de l’entreprise en 1990. Á cette date et progressivement, le jeune Anglais, à qui l’on doit d’avoir ouvert une boutique Tintin à Londres au début des années 1980, décide de reprendre le contrôle de la licence Tintin, dispensée à des (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD