Dupuy & Berberian : dérapage à Angoulême

22 mai 2008 par Li-An
  • Comme le remarque plus haut un commentateur, M.Henri Filippini n’a pas peur de jouer lui-même la carte de la provocation. Que des auteurs Grand Prix qui n’ont jamais caché leurs goûts et leurs envies fassent des déclarations provocantes, je ne trouve rien à redire. Ensuite, il serait intéressant de savoir dans quel contexte ils ont été faits (perso, les rares fois où je suis interviewés, je passe mon temps à demander à rayer les propos déplacés ou qui pourraient blesser inutilement). Quoiqu’il en soit, si ces propos peuvent être considérés comme injurieux, c’est à M. Filippini d’en décider et de saisir la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.