Rendre à Alain De Kuyssche ce qui n’appartient ni à Thierry Martens ni à Henri Filippini

24 mai 2008 par Aglaé
  • Personnellement - mais je ne suis pas la seule à le penser -, je trouve que "Bidouille et Violette" est une très grande série, de loin une des créations les plus sensibles qui soit parue dans le "Spirou" d’après l’âge classique période Delporte alors que "Sambre" s’est - à mes yeux - souvent embourbé dans un pompiérisme un peu vain.
    J’ai une énorme affection pour Hislaire alors qu’Yslaire m’agace.
    C’est De Kuyssche qui a permis au créateur de prendre sa pleine dimension en lui permettant de parler d’amour adolescent dans le vieil hebdomadaire catholique. Sous Martens, il était cantonné dans des choses (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.