Rendre à Alain De Kuyssche ce qui n’appartient ni à Thierry Martens ni à Henri Filippini

25 mai 2008 par BP
  • Excusez-moi, mais quelle vision réductrice du rôle de M. Filippini dans l’histoire de la BD de ces 20 dernières années...
    Eh oui, la BD n’a pas gagné ses lettres de noblesse (pour peu qu’elle y soit arrivée) par le seul truchement d’un cercle de bobos qui jugent "trop hype" les circonvolutions de Sfar ("si, si, tu devrais essayer...")
    La BD, c’est aussi la passion de quelques hommes constants dans leur engagement à promouvoir TOUTE LA BD, celle d’aujourd’hui dans toute son expression, celle d’hier trop mésestimée (à l’inverse du cinéma qui ne renie pas son patrimoine).
    A bas la BD amnésique et sectaire, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.