L’usage numérique de la BD entre dans une phase industrielle

30 juillet 2008
  • mais voilà justement où réside le problème : les BD de qualité, ça ne se jettera jamais ! Les bons albums ne peuvent pas exister puis s’effacer, les bons albums restent. Et voilà donc où intervient l’opportunité du support papier.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD