L’usage numérique de la BD entre dans une phase industrielle

1er août 2008 par David
  • Le numérique, c’est la mort de la culture que l’on transmet de génération en génération : rien de plus dangereux que d’avoir une machine ( ordinateur, téléphone portable etc.) : en effet, mis à part la crainte d’être fiché ou surveillé, lorsqu’un format disparait ou lorsque sa machine casse ou tombe en panne, tout disparait. L’avantage du livre : seules les lunettes semblent être un événtuel intermédiaire pour aider à la lecture.J’arrêterai là sur ce support dangereux et vous épargne tous les autres enjeux ( censure, disparition des petits éditeurs une fois que quelques "gros" auront les droits de diffusion, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD