Alec Séverin : "Je ne veux pas faire de la BD comme on la conçoit aujourd’hui."

9 août 2008 par Gill
  • Est-ce la religion qui le rend si perfectionniste et si intègre envers son Art ? Ou est-ce son besoin de perfection qui le pousse à aller vers ceux qui la lui proposent : rigueur, exigence, travail, opiniâtreté... Ne confondons pas causes et conséquences !
    Cette même exigence qui a compliqué sa relation au monde : au système éditorial, médiatique... Par contre, c’est certainement sa religion qui a trop fortement limité les thèmes qu’il pouvait exploiter.
    Il est simplement fait pour une vie communautaire, et pas pour une vie de combats, de compromis et de performances permanentes. Et c’est bien (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.