Pourquoi faut-il attendre qu’un auteur populaire meurt pour le louer ?

29 septembre 2008 par François Pincemi
  • Parce que les éditeurs ont tendance à pousser leurs nouveautés du mois ou de la semaine, plutôt que le fond de catalogue. Ces grands auteurs classiques qui ont permis à la BD actuelle d’émerger, grâce à des dizaines d’années de travail dans l’ombre, sont généralement modestes et peu médiatiques, le contraire des jeunes auteurs indés spécialisés dans la conception de planches dessinés au feutre en une demie-journée, avec un style graphique des plus épurés, et une conception narrative des moins inspirées (tendance du journal intime, du blog, de la bio ou des carnets de voyages). Le problème, c’est que tous ces (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.