Luc Besson et Jacques Glénat : "L’union du cinéma et de la bande dessinée"

23 octobre 2008 par Gill
  • Certains voudraient que les éditeurs ne s’occupent d’argent que pour donner une chance à des oeuvres qu’ils portent à bout de bras.
    C’est effectivement l’une des composantes du métier et même la plus importante pour un grand nombre d’entre eux, convaincus de la grandeur de leur mission.
    Pour d’autres, la composante "il faut grandir pour prospérer ce qui est le meilleur garant de la survie et de la diffusion d’un catalogue" est prioritaire. Et en ces temps de crises annoncées, peut-être n’est-ce même plus un choix, mais une nécessité ? L’union fait la force.
    Par ailleurs, on a lu ici que des éditeurs (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.