Angoulême 2009 : Un 36ème Festival voué au « réel » et à « l’intime »

23 octobre 2008 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Comment en serait-il autrement ? Les bourses s’écroulent, des banques sont en faillite, la récession s’annonce et les mesures qui sont prises par les gouvernements promettent des lendemains difficiles. Le Festival d’Angoulême a beau s’annoncer comme une fête, tous en sont à imaginer quel sera l’impact de la crise sur la manifestation angoumoisine.
    Cette impression de chaos est déjà rendue par l’affiche que nous a concoctée la présidence bicéphale de Dupuy & Berberian : on y voit un Angoulême (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.