Convard & Chaillet : "Léonard de Vinci était génial, mais terriblement ambigu"

22 novembre 2008 par Nicolas Anspach
  • Didier Convard et Gilles Chaillet concrétisent une vieille amitié en publiant le premier tome de Vinci, un diptyque mettant en scène Léonard de Vinci dans un thriller historique. L’artiste est impliqué dans des meurtres improbables, où le tueur a volé les visages de ses victimes…
    Avec Vinci, vous concrétisez une vieille amitié.
    G. Chaillet : Oui. Cela fait plus de vingt-cinq ans que nous avions envie de travailler ensemble. Dans les années ’80, nous avions même envisagé de réaliser une adaptation (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.