Il était une fois en France - T2 : le vol noir des corbeaux - par Fabien Nury & Sylvain Vallée - Glénat

25 novembre 2008 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Si vous le lisiez, vous sauriez qu’il y a précisément un travail d’explication de la Shoah dans cet ouvrage. Certes moins scolaire que d’habitude, comme je l’évoquais dans un précédent article mais avec une bonne pédagogie.
    Que le mal soit "absolu", "ordinaire" comme le constatait Arendt en 1961 ou "élémental" comme le suggérait Lévinas en 1933, il est toujours nécessaire d’en faire l’explication.
    Quant à Fritz Haber, il n’a rien à voir avec la Seconde Guerre mondiale (il est mort bien avant). Je ne vois donc pas où votre "forme de déculpabilisation sourde vis-à-vis de la Shoah" (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.