Albert Uderzo vend Astérix à Hachette

20 décembre 2008
  • Le droit d’auteur est inaliénable. On ne peut y renoncer. C’est la loi française et c’est la meilleure façon de protéger les auteurs conte eux-mêmes. Par contre aucune loi n’interdit à un auteur de publier des œuvres de moins en moins bonnes. Et comme les éditeurs et les critiques ne font pas toujours très bien leur travail. Il faudrait une pour obliger les éditeurs à faire plus attention à leurs directeurs littéraires qu’à leurs gens du marketing... hihihi !

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD