La bataille d’Astérix : une réponse d’Albert Uderzo

14 janvier 2009 par Mutin
  • En tout cas, ce qui posait un problème juridique, c’était sa décision qu’Astérix ne lui survive pas.
    Il y a deux choses bien distinctes.
    D’une part, le fait d’arrêter de dessiner Astérix. Là, sauf engagement pris avec un éditeur, il peut arrêter quand il veut.
    D’autre part, interdire que de nouveaux albums d’Astérix paraissent, que ce soit après sa mort, ou avant, s’il décide de poser définitivement son crayon.
    Il n’est pas le seul créateur d’Astérix, il n’a donc pas le droit de vie ou de mort sur lui.
    Anne Goscinny, l’autre co-propriétaire du personnage, ne souhaite pas qu’Astérix meurt avec Uderzo. Et, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.