Un extraterrestre par jour

21 janvier 2009 par Jean Latuelle
  • Le but de l’éditeur est de se faire la plus grosse marge possible sur TOUS ses livres. Bien sûr, il reste généralement dans une catégorie de prix « convenable » car son but est de vendre ses bouquins. Mais à côté de ça fleurissent certains « artbooks » ou « ovnis », imprimés en noir en blanc sur format timbre poste et vendus à des prix élevés ! Je trouve très intéressant d’oser faire différent, mais pourquoi ces livres décalés seraient ils réservés au lectorat le plus riche ? On ne me fera pas croire qu’un petit tirage et un petit format engendrent des factures faramineuses pour les éditeurs ! (surtout quand il n’y (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.