Un extraterrestre par jour

21 janvier 2009
  • Un format pas standard, un dos toilé, une jaquette, un petit tirage... c’est plus coûteux à fabriquer et plus risqué à mettre en place, forcément.
    Les éditeurs font aussi certains livres parce qu’ils ont un coup de cœur, pour se faire plaisir. Pas QUE pour s’en mettre plein les poches.
    Réservé au lectorat le plus riche ? Pas certain et un peu rapide comme analyse.
    Je crois plutôt que ce livre s’adresse à un petit public qui préfère souvent posséder moins d’objets mais mieux fabriqués et plus rares. Un public d’esthètes, d’amateurs de dessins, d’étudiants d’art... Un petit public. Le dessin pour le dessin (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.