Parlons JUSTEMENT des prix.

6 février 2009 par réginald
  • Etrange en effet. Je suggère d’ailleurs que désormais les prix d’Angoulême soient remis au prorata du nombre de dédicaces exécutées par l’auteur pendant la durée du festival.
    Et tant qu’on y est, toutes les remarques constructives postées à la suite de cet article me font penser qu’il serait grand temps, dans un souci d’équilibre et d’œcuménisme, de repenser dans ce sens les lieux et manifestations dédiées aux arts plastiques. Expurgeons les musées des Van Gogh et autres Modigliani, ces artistes qui n’intéressent personne. La preuve, ils n’ont pratiquement rien vendus de leur vivant. Réhabilitons Folon que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.