Dimitri Bogrov - Par M. Festraëts & B. Bachelier - Ed. Gallimard, Coll. Bayou

5 février 2009 par Joe le Taxi
  • Ah, c’est bien de se réclamer d’Hugo Pratt. Encore faut-il en avoir "un peu dans le crayon" pour oser...
    Parce que l’Italien, lui, savait dessiner avant de peu à peu peaufiner son graphisme si reconnaissable et personnel.
    Mais de nos jours en BD, plus le dessin est approximatif, plus la critique s’emballe. Ce n’est pas avec un style creux, vide, sans structure et même pas digne d’un story-board qu’on va attirer les lecteurs qui achètent. En tout cas au vu de cette planche si molle et peu professionnelle qui donne bien peu envie (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.