Dimitri Bogrov - Par M. Festraëts & B. Bachelier - Ed. Gallimard, Coll. Bayou

5 février 2009 par Joe le Taxi
  • Je ne nie rien de ce que vous dites, par ailleurs bien formulé. C’est une explication que je ne partage pas pour autant mais qui a le mérite d’être bien argumentée.
    Mais sur le fond et pour le public, ça ne change pas grand chose. On ne peut juger que ce qu’on a sous les yeux. Et là, franchement, si vous arrivez à rentrer dans un univers avec une page aussi moche et molle, sans cadrage et sans profondeur (au premier et second degré), chapeau.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.