La bataille d’Astérix : La contre-offensive d’Albert Uderzo

9 février 2009
  • Comment pourrait-on reprocher à un auteur, et lequel !, de veiller à ce que son oeuvre ne soit pas dispersée et à ce que l’avenir de celui-ci soit en de bonnes mains. C’est tout simplement le respect des lecteurs. Anne Goscinny, en accord avec Uderzo l’a aussi très bien compris.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.