« Bizarre », le précurseur

25 février 2009 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Les commémorations ont du bon : elles permettent de rétablir des perspectives historiques que les nouvelles vagues successives ont un peu tendance à vouloir submerger de façon stérile.
    Il va bien falloir écrire un jour une histoire du graphisme, de ces lignes subtiles qui plongent leurs racines chez Roubille et chez Bofa, que l’on retrouve chez Chas-Laborde et chez Jean Bruller, et puis qui ressortent chez Tardi, Dupuy et Berberian, François Avril ou Blutch… Qui a jamais fait le lien entre Willem (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.