De l’histoire de la bande dessinée et du graphisme...

26 février 2009 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Cher Manu,
    Il n’y a pas que la culture graphique.
    Quand je fais le lien entre Trondheim et Jarry, je ne parle pas de dessin. Entre Chaval et Geluck, la filiation n’est pas (seulement) graphique. On peut parler d’un état d’esprit comparable.
    De même entre Joann Sfar et Romain Gary.
    Il y a une nouvelle façon de parler de la bande dessinée à inventer.
    Il y a une lecture de la bande dessinée faite par des graphistes qui se désintéressent du propos. Il y a d’ailleurs une bande dessinée qui se contrefout du discours (et qui a peut-être de bonnes raisons pour le faire).
    Il y a aussi des raconteurs (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.