Galit et Gilad Seliktar : "En Israël, le marché de la bande dessinée est beaucoup plus restreint qu’ici"

20 avril 2009 par Arnaud Claes (L’Agence BD)
  • Elle écrit, il dessine, ils sont frère et soeur : ensemble ils ont réalisé Ferme 54, remarquable album paru chez çà et là en 2008, et qui figurait dans la sélection du festival d’Angoulême cette année.
    Vous semblez être une famille d’artistes ! Est-ce que vos frères et sœurs écrivent ou dessinent également ?
    Galit : Nous avons un frère et une sœur, mais ils ne sont pas artistes, même s’ils ont aussi des talents : notre sœur est décoratrice d’intérieur, et notre frère travaille dans l’informatique.
    Gilad : (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD