Sébastien et Marie Kerascoët : "Pour lire ’Jolies Ténèbres’, il faut supporter de pouvoir détester nos personnages."

1er juin 2009 par fabrice
  • En lisant cet album un soir, trés déroutant, trés derangeant,à la fin je n’ai pas compris ou les auteurs voulaient nous emmener... le lendemain (la nuit porte conseil ?), j’ai vu dans cet album, des images de notre société actuelle et du monde qui nous entoure. Les plus gros mangent les petits, les malins s’en sortent toujours...
    C’est peut etre simpliste, mais cela me convient.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.