L’éditeur de Saint-Tin, la parodie de Tintin, condamné pour « parasitisme »

14 juillet 2009
  • De toute façon, les jugements de valeur n’ont pas à entrer en compte. S’il fallait interdire tous les mauvais bouquins les librairies seraient bien vides. C’est la démarche qui était mise en cause dans cette affaire, pas la qualité du truc.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.