La Loi du 16 juillet 1949 a 60 ans

21 juillet 2009 par Michel Dartay
  • Un anniversaire inattendu pour une sinistre loi, qui eut toutefois le mérite de protéger les marchés francobelges de la dominance culturelle américaine. les incitant à développer d’immenses talents créatifs au Lombard et chez Dupuis.
    Pour revenir au cas particulier de Fantask, je voudrais préciser que la censure sévissait à deux niveaux. L’officielle avec l’arrêt de parution à son septième numéro, et l’interne auparavant. Quand on consulte les équivalences Comics VO-Comics VF, on se rend compte que plusieurs épisodes de Spider-Man ou des Fantastic Four furent simplement oubliés par les gens de Lug. Simple (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.