Angoulême 2010 : L’exposition Fabrice Neaud, vue d’un œil rasséréné

6 février 2010 par Florian Rubis
  • L’hôtel Saint-Simon d’Angoulême a accueilli l’exposition Fabrice Neaud. Aux antipodes des polémiques suscitées par son degré d’implication dans l’« autofiction », son homosexualité revendiquée ou son rapport d’amour-haine à l’égard de sa ville d’adoption, examinons-la d’un œil rasséréné. Les travaux destinés à notre contemplation ou à provoquer nos réactions furent proposés par un artiste indéniablement original.
    Fabrice Neaud se distingue par l’ampleur du travail autobiographique et d’introspection poursuivi (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD