Angoulême 2010 : Le grand dessein de Blutch

6 février 2010
  • Pourquoi vous arrêter en si bon chemin ?
    L’image narrative, l’illustration, le "dessin qui raconte", la bédé… avouez que tout ça n’est qu’une énorme verrue aussi vulgaire que commerciale. une excroissance putride que l’art contemporain voit aujourd’hui fouler ses plates bandes de subsides publiques.
    Depuis quelques années l’intrusion de l’illustration et de la bande dessinée dans le champ (et sur le marché) de l’Art Contemporain irrite au plus haut point une grand partie des pontes de ce "domaine réservé".
    Dernière preuve en date : l’attaque en règle contre l’atelier d’illustration qui a accueilli (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD