Jean-Marc Thévenet met le FIBD en difficulté et réclame 290.000€ au Festival

26 août 2007
  • "Si les auteurs ne veulent pas passer par les "grands" éditeurs, ils n’ont qu’à s’autoproduire."
    Voila un discours et un raisonnement bien primaire, le système tient debout car il satisfait les gros éditeurs et le public friands de bd populaire, s’il etait aussi facile et rentable (et gerable surtout) de s’autoediter, alors beaucoup plus d’auteurs démarcheraient de cette façon, l’inégalité de la diffusion d’oeuvres dans le monde de la bd rend difficile la situation de certains auteur qui justement, sont beaucoup plus attiré par l’opportinuté de rester plus de 3jours dans les gondoles que des pseudo (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.