Riad Sattouf, guest star de Cannes

20 mai 2009 par Pirlouit (le gentil troll qui aime trés fort la bonne BD et le bon cinéma)
  • Clairement, certains auteurs de BD devraient rester dans leur domaine de prédilection, au lieu de s’aventurer vers les sentiers (de gloire ?) du cinéma. Je préfère relire un Bilal que visionner un de ses films en DVD. En revanche, certains films de Lauzier me semblent posséder le même ton que ses BD. Bien évidemment, il y a l’attrait des soirées mondaines, des jolies filles et du people. Notez bien que quand on voit la catastrophe de certains films français adaptés de BD (les chevaliers du ciel, Iznogoud, Asterix le Gaulois et aux JO, Blueberry, Michel Vaillant, mais aussi gros degueulasse, Junior de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.