Aurélia Aurita se farcit une journaliste de « Elle » dans « Libération »

1er juin 2009 par Henscher
  • Je conçois qu’on puisse abhorrer la presse féminine. Après tout, tous les goûts sont dans la nature. Par contre, autant directement éviter tout contact avec elle, dans ce cas, plutôt que de jouer le jeu de l’interview.
    Mais forcément, cela ferait une anecdote beaucoup moins croustillante - ce que je peux comprendre également - que de simplement décliner une demande d’interview.
    Bref, un péché de gourmandise que cette petite vengeance un peu facile, mais pas forcément imméritée, qui rompt en tout cas avec le ron-ron habituel des relations policées entre la presse et les auteurs de BD.
    Par contre, à se (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD