Aurélia Aurita se farcit une journaliste de « Elle » dans « Libération »

2 juin 2009 par Sergio Salma
  • On peut dire beaucoup de choses sur le magazine Elle mais le taxer d’amateurisme est une ineptie. Renseignez-vous.
    Il y a dans la presse féminine (il faudrait convenir que ce terme est très méprisant et réducteur) des sujets et des journalistes de très grande qualité. Réduire la presse féminine à des collections de recettes de cuisine et des conseils pour bronzer mince fait partie des mêmes raccourcis dont a souffert la bande dessinée. J’adore la condescendance de certains intervenants.
    Ce qui est arrivé à Aurita est d’une extrême banalité. Imaginer qu’un livre doive susciter chez les journalistes (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD