Stefano Ricci exposé chez Brüsel

22 octobre 2009 par Oncle Francois
  • Mon cher neveu, je reste sidéré devant votre ouverture d’esprit. J’ai découvert Barbier dans Charlie-mensuel au cours des années 80, avec notamment les superbes récits qui furent repris dans l’album Lycaons : couleurs directes resplendissantes, scénario au cutter, ambiance fantasmée, lendemain pâteux de cuite ou d’extase hallucinogène, je place ces histoires avec les travaux de Bazooka dans ce que la BD peut avoir de plus moderne et efficace à la fois.
    Car s’il y eut ensuite des oeuvres encore plus modernes,je n’arrive plus à y adhérer, il me semble que maintenant, il s’agit de suites de dessins ou (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD