Décès de Victor de la Fuente

5 juillet 2010 par Oncle Francois
  • Un grand Maître du noir et blanc, scandaleusement oublié alors qu’il a travaillé des décennies à faire de la BD un art majeur, en toute modestie, sans provocation ni esbrouffe. Son Aliot avait une sacrée gueule, c’était pour moi une des rares séries lisibles de Jodo, dommage qu’il n’y ait eu qu’un album... Bien évidemment ses livres sont difficiles à trouver en France puisque les grands Edith "Heures du Malheur" préfèrent proposer ce qui se vend bien à un large public de niais. On sait ce qu’on perd, mais on sait encore mieux ce que l’on garde, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.