Les nominées du Prix Artémisia

17 décembre 2010 par peter
  • Oui et si on regarde les primés, on constate qu’il n’y a eu que 2 Grands Prix féminines en 36ans (Brétécher en 83 et Cestac en 2000 – d’ailleurs ça commence à dater…), ce qui représente 5%, donc bon…
    Et le problème dans ces festivals (et notamment Angoulëme) n’est pas tant dans les séléctionnés et/ou les primés, qui en sont plus la conséquence, que dans la cause : les jurys, notamment pour les présélections, sont généralement composés des seuls représentants du sexe dit fort. Et le tout dans un contexte global de la BD (en tout cas celle grand public destinée à tous) largement machiste, qui reste un média dominé (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.