Les succès de Joann Sfar

28 février 2011
  • Les réactions négatives le sont (aussi hélas) à la hauteur des louanges, devenues tellement consensuelles, des médias.
    Que les critiques (même envers les très bons comme Sfar) restent "critiques" et ces réactions de haine diminueront.
    pour employer une image, c’est une certaine forme de sacralisation : les critiques se couchent devant leur idole (qui n’a rien demandé) qui engendre les réactions négatives, pas forcément la rancœur de supposés auteurs aigris.
    Je ne dis pas que la rancoeur des auteurs n’existe pas, mais les commentateurs ne peuvent s’extraire aussi facilement de ce (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD