> Adolphe Willette frappé d’indignité

22 août 2005
  • Willette est même le SEUL antisémite qui ait arrêté (à quelques dessins près, et fort médiocres) de faire des charges antisémites après l’affaire Dreyfus, tant la violence de l’Affaire l’avait épouvanté. Il va se concentrer sur les protestants, les bourgeois, mais surtout les anglais et les allemands. Ses dessins de l’Assiette au Beurre le voient entrer dans le cercle restreint des dessinateurs anticoloniaux.
    Je suis néanmoins tout à fait en accord avec le débaptème, si cela peut servir à quelque chose...Simplement on aurait pu illustrer la plaque de Louise Michel par le frontispice de sa première plaquette (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.