> Adolphe Willette frappé d’indignité

3 octobre 2005 par Elisabeth
  • "Monsieur Thiers" eut sa part de responsabilité dans l’exécution de Monseigneur Darboy, archevêque de Paris, en refusant, comme le souhaitaient les communards, de l’échanger contre Blanqui. Mais c’est Théophile Ferré, et non Louise Michel, qui a donné l’ordre de le fusiller. Contrairement aux généraux qui, le même jour, faisaient massacrer sans état d’âme des milliers de parisiens, y compris des femmes, des enfants et des vieillards, Ferré a payé de sa vie ce crime politique.
    Vous ne devriez pas traiter de meurtrière une femme admirable de courage et d’abnégation dont, à l’évidence, vous ignorez tout. Bien (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.