Création du Syndicat des Éditeurs Alternatifs (SEA).

28 février 2015 par Ludo
  • Quelle belle ignorance, des éditeurs comme Cornélius et L’Asso versent évidemment des avances sur droits, et parfois même plus conséquentes que celles d’éditeurs dit "gros".
    Surtout, Cornélius applique une chose essentielle : des droits importants et pas de droits annexes, ni de droits dérivés, pas de droit de suite, ou d’audiovisuel, ou numérique, etc. Juste des droits de traduction, et à 60% pour l’auteur (d’ordinaire c’est l’inverse).
    La plupart des petits éditeurs ne versent pas d’avances, c’est vrai, mais on vit bien mieux avec un accompagnement et des droits conséquents qu’avec une avance - de plus (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD