Droit de Suite ?

27 octobre 2015 par Olive
  • Contrairement à ce que vous écrivez, la société des Gens de lettres n’a pas du tout "gagné" son procès contre Vadim, qui était, lui, défendu par un avocat nommé François Mitterrand ; la Société des Gens de Lettres voulait l’interdiction du film, elle a tout juste obtenu que la mention "1960" soit accolée au titre du film lors de sa sortie. Nuance !

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.