Le Grand Jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême stupéfait "par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

2 février 2016 par La plume occulte
  • On ne peut plus rigoler de rien, les cul-bénits sont encore de sortie, décidément, la BD et ses alentours semblent en trimbaler un sacré contingent,de plus en plus virulents, ça fait chaud au coeur .Pourtant quelle poilade , difficile de résister devant ce parterre de couillons contrits magnifiques pris à leur propre jeu, un vrai strike, bravo à l ’organisation et au maître de cérémonie pour ce joli coup, l’entarteur (mon idole) n’aurait pas fait mieux en un seul assaut,ou alors il aurait manqué de munitions. Les couillons magnifiques ont maintenant beau jeu de faire jouer leur petite (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.