Le Grand Jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême stupéfait "par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

2 février 2016 par Guerlain
  • mais quels beaux colliers de fleurs.
    Lors du reportage sur la remise du prix diagonale, j’avais eu l’impression d’un certain amateurisme et d’un manque de sérieux de la part de l’organisation. Mais en fait, c’était un peu pareil qu’ici, avec potiches sexy parce que c’est second degréééééé (mais ils avaient l’excuse de ne pas avoir connu la polémique sur le manque de représentation des femmes), mais sans remise de fausses diagonales.
    On veut le respect, mais on taille les verges pour se faire battre. Coimment voulez-vous que la bande dessinée soir respectée après un tel (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.