Le Grand Jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême stupéfait "par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

2 février 2016 par Antoine
  • Estimer que le sexisme (dans le champs ou dans la société) est un "petit problème" déconnecté de la situation socio-économique précaire des auteurs me semble hasardeux... Quand au petit problème des remises de breloques, il fait polémique justement parce qu’il est mis en parallèle avec les résultats des Etats Généraux présentés la veille.
    Enfin, en comparant les articles on voit que ce sont les mêmes trois anecdotes (l’éditrice de l’Asso qui quitte la salle, l’équipe de Cornélius, ceux d’Urban comics qui représentaient leurs auteurs) qui tournent et les mêmes "réactions" (tweets de Peeters et Boulet). (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.