Le Grand Jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême stupéfait "par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

3 février 2016 par Lili
  • Tweet ou pas cela n’aurait rien changé. Si demain je te vends un costume tout pourri au bout d’un jour et que je viens te dire : "ah mais c’était de l’humour, désolée fallait pas acheter". Tu me répondras "Nan mais je ne voulais pas de l’humour je voulais un costume !??". Et bien là c’est pareil. Tu peux rigoler s’il y a de l’humour et et si il y a une cérémonie ! Là, c’est le néant intégral. Même mon fils de 10 ans, il a trouvé ça nul. Ils ont pas bossé, c’est tout.
    On est en 2016, on a des séries télés ultra créatives en ce moment, des livres passionnants et je ne parle même pas de la musique, BD, ciné... et (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.