Le Grand Jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême stupéfait "par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

3 février 2016 par Gill
  • "Monsieur Hermann"... Tsss...
    Vous devriez relire "Le bois d’ébène", Oncle François. En particulier le passage où le cuisinier-pirate GRIGNOUX explique, à mots choisis, qu’ajouter "Monsieur" à un surnom (ou à un pseudonyme) renforce le côté ridicule du sobriquet.
    Donc "Hermann" tout court, ou "Monsieur Huppen", ou "ce cher Hermann" (si vous le connaissez assez pour user de son prénom), mais pas de "Monsieur Hermann", SVP.
    Est ce clair, Monsieur "Oncle François" ? (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.