Salut Denis

16 janvier 2019 par Kovacs
  • Je suis triste d’avoir perdu un ami avec lequel j’ai autant de souvenirs ! Incontrôlable et imprévisible, on te le pardonnait car tu avais un tel talent, que ce soit pour dessiner des engins mythiques ou des femmes sublimes.
    Fait chier Denis. Vraiment ton rire résonne encore.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.